Vous avez un mal de crâne pas possible, les doigts qui s'agitent, les yeux qui lisent l'invisible : pas de panique ! Comme beaucoup de personnes qui ont abusé de la télé hier soir, votre cerveau crie famine ! Voici de quoi se remettre un peu...
20 novembre 2007

Voyage en adolescence : mais où sont les psys ?

A la une ce matin des journaux du Web (pas en kiosque pour cause de grève*), un rapport alarmant sur la santé psychique de nos adolescents. Bien, bien, me dis-je, tout en restant sur mes gardes. Pour cause, en lisant différents articles de très honorables journaux (Le Monde, Libération ou l'Express entre autres), je ne peux m'empêcher de me sentir des plus mitigées... Quoi ?!!! Vous me direz -connaissant mon statut d'étudiante en psycho particulièrement sensible à la problématique adolescente- mais elle n'est jamais contente celle là... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 13:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 octobre 2007

Un jour sur Terre ... avec Winnie et co

Petite pause dans mon marathon quotidien métro-cours-stage-boulot-mémoire-courses-menage-lessive pour vous parler d'un film que nous avons pu voir dimanche dernier au cinéma. Autre petite pause donc...!Un film, en fait pas vraiment puisqu'il s'agit d'un documentaire. Mais attention, THE documentaire, un comme sait si bien les faire les équipes de la BBC et devant lequel même des ados râleurs restent éhabis. "Un jour sur Terre" avec son nounours polaire qui patauge dans la mer arctique, partout sur les murs du métro:... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 21:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 septembre 2007

Entrelue avec... Harlan Coben [Juste un regard]

Je ne connaissais pas Harlan Coben -pourtant célébrissime dans le monde de la littérature à suspens- avant d'en découvrir une adaptation cinéma réalisée en 2006 par Guillaume Canet, "Ne le dis à personne". Film que j'ai énormément apprécié par son scenario émouvant et haletant, et bien sûr grâce à la prestation exceptionnelle des acteurs, citons notamment François Cluzet et l'indétronable André Dussolier.Je décide donc cette fois de me lancer dans la lecture d'un des ouvrages de ce maître du thriller pas comme les autres.Ce... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 11:25 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 août 2004

Entrelue avec... "Comment je suis devenu stupide" de Martin Page

Itinéraire d'un cerveau gâté "Comment je suis devenu stupide" de Martin PAGE   Il y a des livres avec lesquels on ne sait pas bien comment s'y prendre. Une fois refermé, ce livre là, j'étais persuadée qu'il était écrit pour moi, et parfois même mon esprit s'égare dans un fantasme d'ubiquité jusqu'à me demander si ce n'est pas moi qui l'ait écrit... Mais non, je regarde la couverture et le nom qui se dessine en haut, juste au dessus du titre m'est étranger : "Martin Page". Alors, si ce... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 12:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 février 2004

Entrelue avec... "Génération précaire" d'Abdel Mabrouki

Sur "Génération Précaire", de Abdel Mabrouki, en collaboration avec Thomas Lebègue, Editions Le Cherche Midi,janvier 2004, 163 pages, 13€. Le Mc Job est devenu un cliché banal, peut être même est-il entré dans le dictionnaire. On sait tous comment ça marche, plus ou moins en tous cas. On sait tous que bosser chez Mac Do, c'est vraiment la pire des solutions, l'ultime recours quasi-désespéré quand on a besoin de survivre, de manger et d'avoir un toit alors que les prix des logements s'envolent. Même les étudiants... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2003

Entrelue avec... "Lettre ouverte..." de Guy Hocquenghem

"Lettre ouverte à ceux qui sont passés du col Mao au Rotary" de Guy HOCQUENGHEM Après moult errements dans les rayons de la FNAC, vous ressentez comme une lassitude. Les publications de livres sont pourtant florissantes, les prétendants aux prix littéraires foison et les nouveautés vous promettant de retrouver le bonheur également pléthoriques. Mais , attention, illusion. Trop de choix tue le choix ? Même pas. Juste ce cruel manque de piment dans ces feuilles sacrifiées sur l'autel du conformisme. Nostalgie de... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 octobre 2003

Pensée : La presse immédiate

C'est curieux comme parfois les mots semblent condenser en eux-mêmes une réalité qui devrait pourtant leur être étrangère, convention linguistique arbitraire oblige. D'où vient donc de ce que mes passions m'entrainent dans la course au temps par leur simple prononciation : presse et média, ou ce fascinant ballet des journalistes préssés obéissant à l'immédiat ? ? Dommage car parfois l'information s'accompagnerait bien d'un peu de réflexion, celle-ci qui ne peut faire surface que moyennant macération (ou comme le... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2003

Pensée sauvage du jour

"Le plaisir est le bonheur des fous, le bonheur est le plaisir des sages" (Barbey d'Aurévilly)
Posté par Melancholya à 12:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 juillet 2003

Entrelue avec... mon Grand-Père !

Sur le grill ce mois ci un livre autobiographique d'un individu prénommé Pierre V. (tiens, tiens...) J'allume la braise et voyons donc les fumigènes qui en jaillissent... "La Melpo, ou petites histoires d'un architecte ", de Pierre V., Editions Anonymes, 2003. Quand un cartésien pur et dur se met à écrire un livre, ça donne l'histoire d'une vie évoquée sans fioriture, bourrée d'anecdotes souvent cocasses ou surprenantes. Plutôt qu'un livre dans le sens classique du terme, on a affaire à un carnet de bord d'un... [Lire la suite]
Posté par Melancholya à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 juin 2003

Pensée sauvage du jour

"L'excés est une preuve d'idéalité : aller au-delà du besoin " ( G. FLAUBERT)
Posté par Melancholya à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]